Quelques avantages à la pratique du Vélo Electrique 

 

Faire des économies 

Bien moins cher qu’une voiture, qu’un scooter, le vélo électrique est un investissement qui peut se rentabiliser très vite (en général entre 6 et 12 mois) principalement par l’économie de carburant et le coût global de possession d’une voiture.

 

Le coût de votre consommation électrique n’excédera pas 1€ pour 1000 Km, soit entre 5 et 10 centimes d’euros par charge.

 

Le coût d’entretien annuel d’un vélo électrique utilisé intensivement en tant que solution de transport principale quotidienne (2.000 à 3.000 km) s’élèvera à 50€ à 100€ par an 

(Calcul pour une révision tous les 6 mois et le remplacement des pièces d’usure)

 

A titre de comparaison, en 2014, le coût annuel moyen d’utilisation d'une voiture est estimé à 3.300€ par an (source : Le FIGARO – Quelle Automobile)


L’autonomie moyenne de votre batterie offrant environ 80km, rechargeable environ un millier de fois, la distance optimale pourrait approcher les 80 000 Km.

Il faudra intégrer un taux de perte de capacité résiduel de l’ordre d'environ 5% par an en fonction des marques de batteries.

 

 

Agir en faveur de l’écologie

Aujourd’hui, le mot ECOLOGIE est entré dans le langage courant et de plus en plus dans les mentalités.

Malgré les  prises de conscience, nous continuons à être ultra-dépendants au pétrole, énergie polluant la terre, la mer et l’atmosphère.

 

Le vélo électrique constitue une excellente solution alternative au quotidien !

 
En France, 50% des déplacements urbains de moins de 3km s'effectuent encore en voiture avec un taux de remplissage d’1.04 occupant par véhicule (source : ADEME)

A Caen, les enquêtes de mobilité annoncent même 70% des trajets inférieurs à 1km se font à vélo...

 

Le vélo électrique trouve pleinement sa place sur ce type de déplacements quotidiens au même titre que la marche à pied.

 

75% des  déplacements pendulaires domicile - travail sont effectués en voiture sur des distances  inférieures à 15 Km.

 

En changeant nos habitudes et en ayant recours au vélo électrique, solution de transport beaucoup plus propre, nous pouvons réduire nettement notre dépendance au pétrole et ainsi les nuisances environnementales. 

Il en revient à chacun de se responsabiliser et d'agir pour le bien de tous.

 

 

Qualité de vie : gagner du temps tout en simplifiant sa mobilité

Quand un cycliste moyen se limitera souvent à une vitesse moyenne de 15 Km/h, le cycliste électrique, quant à lui, pourra très facilement atteindre la vitesse maximale de 25 Km/h grâce à  l'assistance.

 

Opter pour un vélo électrique vous permettra de :

  • Gagner du temps sur vos trajets : atteindre et maintenir une allure plus importante sans effort
  • Observer des temps de trajet toujours réguliers
  • Stationner toujours facilement et gratuitement
  • Eviter les embouteillages de la ville aux heures de pointe
  • Eviter la circulation en empruntant le réseau de pistes cyclables

 

Plan des pistes cyclables de Caen >>

  

 

Les bienfaits santé par la pratique d’une activité physique douce

De nombreuses études mettent en relation les bienfaits de la pratique d’une activité physique sur la santé , et sur la durée, les activités physiques douces et portées telles que le vélo et la natation. En effet, pratiquées avec un effort raisonnable, ces activités ne présentent pas de risque cardio-vasculaire ou d’usure articulaire avérés. La pratique du vélo électrique, intégrant la possibilité de moduler son effort s’inscrit évidemment pleinement dans le cadre de ces pratiques physiques vertueuses.

 
D’une façon générale, il est prouvé que la pratique régulière du vélo améliore la santé sur les points suivants :

  • La perte de poids
  • La circulation sanguine
  • L’activité cardio-vasculaire et respiratoire
  • Le renforcement musculaire
  • La réduction du stress

 

 

Le Vélo Electrique et la sécurité 

Les statistiques sont claires : il y a moins d’accidents à vélo qu’en voiture ou qu’en deux-roues motorisés.

Le vélo est plus sécurisant que d’autres véhicules à moteur. Ceci est dû notamment à sa vitesse réduite (25 Km/h contre maximum 50 Km/h en ville).

Pour exemple, lorsque 2% des déplacements quotidien sont faits en deux roues motorisées, 4% sont effectués à vélo.
Pour deux fois moins de déplacement, il y a 7 fois plus de blessés graves, et 5 fois plus de tués en deux-roues à moteur.

De plus, les réseaux de pistes cyclables favorisent la protection des cyclistes.

Le port d’un casque est conseillé et permettra de protéger votre tête en cas de chute.
 

Comment porter son casque ? 

 

 
 
Ensuite, le comportement du cycliste est important, respectez le code de la route !
   

  
Enfin, porter une tenue visible de jour comme de nuit pour être vu en toutes circonstances !
Pensez à améliorer votre visibilité auprès des voitures : éclairage cycle, réflecteurs, port d’un gilet ou bandes réfléchissantes.